3e RALLYE NATIONAL DE BOURBONNE-LES-BAINS

FINALE DE LA COUPE DE FRANCE DES RALLYES VHC

Du 2 au 4 novembre 2012

 

Communiqué 2

 

Bourbonne-les-Bains va vibrer pour le rallye

 

Rendez-vous du 2 au 4 novembre, dans la station thermale pour la Finale de

la Coupe de France des rallyes réservée aux Véhicules Historiques de Compétition

et la 3e édition du Rallye national. Plus de 130 concurrents sont au départ.

 
Du 2 au 4 novembre, Bourbonne-les-Bains et les communes avoisinantes vont vivre à l’heure du sport automobile avec le déroulement de la Finale de la Coupe de France des rallyes des Véhicules Historiques de Compétition (VHC), de la 3e édition du Rallye national de Bourbonne-les-Bains réservé aux véhicules « modernes » et du 1er « Classic » Rallye de régularité historique sportif de Bourbonne-les-Bains.
Au total, plus de 130 concurrents ont répondu présents pour cette organisation de l’Association Sportive Automobile de Langres dont le savoir-faire en matière d’organisation au plus haut niveau national est reconnu depuis de nombreuses années. Ce n’est pas un hasard si la Fédération Française du Sport Automobile a confié à l’équipe haut-marnaise et au Comité Champagne-Ardenne du Sport Automobile, le rendez-vous final des concurrents disposant de Véhicules Historiques de Compétition.
 
 

LES COMPETITIONS

 
Finale de la Coupe de France VHC : Andruet et Morière, la revanche

Créée en 2007, la Coupe de France des Rallyes VHC voit son schéma d’organisation calqué sur celui de la Coupe de France réservée aux voitures « modernes ».

Dans un premier temps, les concurrents de la Coupe s’affrontent dans leur région respective à l’occasion des quelque 40 épreuves organisées dans l’année (11 d’entre elles sont affectées d’un coefficient 3), soit exclusivement à l’attention des véhicules historiques, soit couplées à des rallyes « modernes ».
Cette année, Bourbonne-les-Bains sert de lieu unique à la Finale de la Coupe de France des rallyes des Véhicules Historiques de Compétition (VHC). Il s’agit du second et dernier temps fort de la saison : les trois premiers des trois catégories existantes sont récompensés à l’issue du rallye. Celui de cette année proposé par l’ASA Langres comprend 14 spéciales sur deux jours. « Toutes les pointures visant le titre sont au rendez-vous », apprécie Denis Hustache, le président de l’ASA Langres.
Parmi les 28 candidats, se trouve un grand nom du rallye français : Jean-Claude Andruet (2 titres de champion de France, champion d’Europe sur Alpine, une soixantaine de victoires à son actif). Il s’aligne avec sa complice et copilote des grandes années, « Biche », sur une Porsche 911 3L RSR afin d’ajouter un nouveau succès national après celui acquis en 2008. Gérard Morière qui l’avait devancé sur la plus haute marche du podium à La Rochelle en 2011, est candidat à sa propre succession. Il s’élance d’ailleurs en premier. D’autres pilotes de Porsche, en l’occurrence Jean-Pierre Levasseur ou Geoffrey Godié, entendent bien jouer un rôle tout comme le « régional » de l’étape, François Guillemin et sa vaillante Opel Kadett GTE.
 
Rallye de Bourbonne-les-Bains : Fores et la meute de jeunes loups
Après six éditions en régional, le Rallye de Bourbonne-les-Bains retrouve le niveau national de la Coupe de France des rallyes réservée aux véhicules « modernes ». Près de 70 pilotes en découdront autour de 21h vendredi soir. « La concurrence d’une épreuve dans le Nord et d’une en Lorraine ce même week-end nous prive de quelques concurrents. Seuls quelques membres du comité Champagne-Ardenne effectuent le déplacement jusqu’à Bourbonne-les-Bains », regrette Denis Hustache conscient du déroulement du rallye en fin de saison pour les équipages.
Avec sa Peugeot 306 Maxi, Daniel Fores, vainqueur du Rallye de la Luronne, fait figure de favori. Une meute de jeunes loups est lancée à ses trousses. Celle-ci est emmenée par l’espoir Quentin Gilbert, candidat à la victoire dans une formule de promotion de Citroën Racing, Cédric Rabasse et Jean-Paul Monnin, protagonistes du Volant Peugeot 207, David Deloy et Antonin Mougin sur Renault Clio R3, également habitués des bagarres à la seconde. Vainqueur du rallye en régional en 2008, Stéphane Nicolet qui dispose d’une Peugeot 206 Super 1600 est à suivre de même qu’Etienne Bouhot (C2 Super 1600). Damien Japiot (Peugeot 106) et Benoît Genre (Subaru Impreza) sont des sérieux prétendants à la victoire, respectivement dans les Groupes F2000 et N. Anthony Franck essaiera d’intercaler sa Citroën C2-R2 Max parmi les ténors du Groupe R.
 
VHRS : des noms au départ
Le 1er « Classic » Rallye de régularité historique sportif de Bourbonne-les-Bains accueille 28 engagés sur divers véhicules datant des années 70 et 80. Des pilotes de renom ayant obtenu par le passé, des titres ou des victoires scratch à l’échelon national comme Jean-Louis Royer, Pierre Bos ou Jacky Marché sont opposés à des spécialistes de ce genre de compétition, Hervé Migeo et Didier Buhot, animateurs patentés du Monte-Carlo Historique, ou Eric Lefort.
Le but du « jeu » pour chaque équipage est de coller au plus près à la moyenne horaire choisie avant le départ pour parcourir les tests de régularité. Chaque écart par rapport à ce temps de référence est comptabilisé en vue de l’établissement du classement final.
 
 

AUTOUR DU RALLYE

 
Animations Place des Bains
La Place des Bains à Bourbonne-les-Bains est le centre névralgique de la Finale de la Coupe de France des rallyes des Véhicules Historiques de Compétition (VHC), de la 3e édition du Rallye national de Bourbonne-les-Bains réservé aux véhicules « modernes » et du 1er « Classic » Rallye de régularité historique sportif de Bourbonne-les-Bains.
Le public peut trouver durant deux jours, podium, passages des concurrents et animations comme une exposition de voitures de prestige et de collection ainsi qu’un village du terroir avec dégustations de produits locaux.
 
Respect de la sécurité
Le parcours qui sert pour les trois épreuves a été validé par les autorités publiques. « Celles-ci ont émis un avis favorable lors d’une dernière visite », confirme Denis Hustache dont l’équipe s’appuie sur son savoir-faire et expérience en matière d’organisation. Autant de membres de l’encadrement que de concurrents sont présents durant ces deux jours. « Nous réunissons 150 officiels licenciés à la Fédération Française du Sport Automobile, indique Denis Hustache. La moitié est composée de commissaires qui sont au bord des routes pour assurer la sécurité du public et des équipages. Des bénévoles de l’ASA Langres assurent l’intendance et la logistique. »
L’ASA Langres incite les spectateurs à se placer dans les zones public définies : « Nous demandons aux spectateurs d’être responsables, de respecter la signalisation et les consignes des commissaires. Leur sécurité et celle de leurs enfants sont à ce prix. »
 
 

À RETENIR

 
Finale de la Coupe de France des Rallyes VHC
3e Rallye national de Bourbonne-les-Bains (Coupe de France des Rallyes coefficient 3)
1er « Classic » Rallye de Régularité Historique Sportif de Bourbonne-les-Bains en Champagne
 
Organisation
ASA Langres
 
Jeudi 1er novembre
Reconnaissances
 
Vendredi 2 novembre
Vérifications administratives et techniques de 10h à 17h
Départ Etape 1 à 18h30 (VHC), 21h10 (National)
ES1 Larivière/Serqueux (6,10 km)
ES2 Maynard (2,00 km)
Arrivée à 19h35 (VHC), 22h15 (National)
 
Samedi 3 novembre
Départ Etape 2 à 9h (VHC), 11h30 (National)
ES3-6-9-12 Lavernoy/Varennes-sur-Amance (12,50 km)
ES4-7-10-13 Laneuvelle/Damremont (5,85 km)
ES5-8-11 Melay-Genrupt (8,90 km)
ES14 Maynard (2,00 km)
Arrivée à 20h26 (VHC), 22h56 (National)
 
Dimanche 4 novembre
Remise des prix au Casino de Bourbonne-les-Bains à 10h30
 
Parcours long de 359,50 km dont 110 km chronométrés répartis en 14 ES (5 ES, une à parcourir 1 fois, une 2 fois, une 3 fois, deux 4 fois).
Spéciale la plus longue : Lavernoy/Varennes-sur-Amance (12,50 km)
Spéciale la plus courte : Maynard (2,00 km)
 

Listes des engagés, carte générale, horaires, roadbook, infos pratiques disponibles sur le site Internet : http://asalangres.free.fr

 
 

A retenir sur Bourbonne-les-Bains

 
- 2300 habitants
- 14e station thermale française en termes de fréquentation (12.000 curistes) sur 104 existantes. La station thermale, deuxième du nord de la Loire et unique de Champagne-Ardenne, est connue depuis l’Antiquité pour les vertus curatives de ses eaux.
Reconnue scientifiquement, l'eau thermale de Bourbonne-les-Bains est hyperthermale (66°). Elle agit sur le métabolisme osseux, sur les principaux facteurs de déminéralisation, et possède une action bienfaisante sur les muqueuses respiratoires. Elle est une bonne alliée pour préserver le capital osseux et lutter contre le vieillissement. Des séjours bien-être et remise en forme (en semaine ou le week-end) sont également accessibles sans prescription médicale.
- Bourbonne-les-Bains dispose d'une grande capacité d'hébergement, avec de nombreux hôtels et restaurants, des meublés de tourisme, des gîtes et deux campings« Au total, environ 1000 chambres sont recensées, signale André Noirot. Il n’y aura pas de problème d’accueil en novembre, mois qui marque la fin de la saison thermale. »
Situé à côté des Thermes, Place des Bains, le casino sur deux niveaux a ouvert en 2006. « Un agréable séjour est possible à Bourbonne-les-Bains », ajoute M. le Maire.
 
- Sites Internet :
Mairie : www.bourbonne.com
Office de tourisme : www.tourisme-bourbonne.com
 
 

Contact

 
ASA Langres
BP 15
52200 Langres
Tél/fax : 03 25 90 25 24
Site Internet : http://asalangres.free.fr